31 mars 2005

ouh, qu'c'est bon...

Allez, les gosses au dodo, une pitite Malbaque, une bud, the Genius en fond sonore, le tout apres une longue journee de shoppimg... C'est pas la grande classe, ca ? Manquerait plus qu'un esclave qui nous masserait les pieds pendant qu'un ephebe nu nous eventerait de feuilles de palmes. Y'a pas a tortiller, les vacances, je vous recommande ! Des bises Marie
Posté par mapril à 20:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

31 mars 2005

Chat va pas bien la tete ?

A P. nos voisins d'en face avaient une chatte. Nous l'appelions la Pompadour, vu qu'elle se faisait culbuter par tous les greffiers du coin et de sa proche banlieue. Quand la Pompadour avait ses vapeurs, c'etait carrement l'emeute dans la rue : un douzaine de gros matous de gouttiere venaient beugler sous nos fenetres, de preference la nuit.A l'epoque, le fils d'Henri avait 2 ans et se reveillait plusieurs fois par nuit en pleurant. Son pere, frappe de coma depasse des qu'il posait la tete sur son oreiller, ne se reveillait pas et... [Lire la suite]
Posté par mapril à 13:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
30 mars 2005

Un jour mon Prince crevera

Il voulait acheter une maison. Vous comprenez, tous ses freres et soeurs (6 au total, dans l'ordre decroissant du nombre de neurones distribues a la naissance. Lui ? Avant-dernier!) etaient deja proprietaires et il se vivait mal dans la peau du rate de la famille.Sauf que nous etions fauches comme les bles. Plus que ca, c'etait l'armee du salut ; des dettes partout et pas un sou vaillant. Nous avons donc fait le tour des ruines environnantes. J'ai oppose un refus ferme et categorique pour un certain nombre d'entre elles. Un jour, il... [Lire la suite]
Posté par mapril à 12:23 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
25 mars 2005

Julien Pampers

Top ! Je permets d'éteindre tout objet issu des nouvelles technologies et affublé du suffixe portable et ou sans fil...Je peux prendre diverses formes, en fonction de celui qui me pratique, de la sieste sous les polownias à la tartiflette en chalet d'altitude, en passant par l'orgie psychédélique et immorale dans les pubs londoniens...Je peux également consister en une session plus ou moins longue de grasses matinées plus ou moins longue, le tout dépendant fortement de la volonté du Nathasamère...Je ne me produit que 25 jours... [Lire la suite]
Posté par mapril à 18:03 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
25 mars 2005

Tiébô monfiiiiisse

Déjà quand il était dans mon ventre, il passait son temps à essayer de m'agrandir de l'intérieur. En siège (pour les techniciens), il poussait tellement fort avec sa tête sur mes côtes, que j'étais persuadée qu'il allait naître avec un crane en tôle ondulée. Depuis, il ne cesse de repousser les limites de ce que je suis capable de ressentir pour quelqu'un. A chaque fois que je pense être arrivée au stade ultime de l'amour, il me fait fondre un peu plus les fusibles. Je le regarde courir, ses petits poings au sternum et les coudes... [Lire la suite]
Posté par mapril à 16:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 mars 2005

C'est une question de point de vue

Quelle était la probabilité pour que, mon bain moussant tout coulé, mon masque à l'argile verte des prairies tartiné, les bougies à la canelle allumées, Nat King Cole confortablement installé dans mon lecteur de cd et tous mes vêtements envoyés voler aux quatre coins de l'appart, ma grand mère choisisse exactement ce moment pour me téléphoner et me raconter en détails la descente d'organes de Madame Giroult ? Y-at'il un moyen pour forcer son ex à se noyer dans son vomi, sans laisser de trace susceptible d'alerter les forces de... [Lire la suite]
Posté par mapril à 10:40 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

24 mars 2005

Ta g*, Pavlov !

Partie à 19h45, hier, alors que les copines m'attendaient devant le ciné pour la scéance de 20h. Tout ça parce que le troll qui me sert de chef avait convoqué une nouvelle réunion tardive et que la lavette que je suis n'a encore pas osé lui faire manger son blackberry. Ce matin quand mon réveil a sonné, il n'a trouvé aucun de mes neurones, tout planqués dans le fin fond de la zone réservée au dodo-bouche-ouverte-et-filet-de-bave-sur-oreiller. La suite se perd dans un brouillard épais (le film était mauvais mais la bière d'après... [Lire la suite]
Posté par mapril à 10:40 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
23 mars 2005

Joyau

Le vilain cafard n'a pas cédé hier soir. Jewel, à fond les ballons dans mon auto-radio, s'est insinuée sous ma peau, vibrant sur mes nerfs, déjà à vif. Je me suis réapproprié ses mots, ils ont rebondi dans ma tête, titillé ma peine. Jouer avec son chagrin, en moduler l'intensité, c'est le maîtriser un peu. J'offre ma préférée à Ian, comme en écho à son blues d'hier. I hear the clock, it's six a.m.I feel so far from where I've beenI got my eggs, I got my pancakes tooI got my maple syrup, everything but you.I break the yolks, make a... [Lire la suite]
Posté par mapril à 15:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 mars 2005

Philipulus inside me *

Accès fulgurant de déprime crasse. Dong, dong, c'est la fin du monde*. J'ai envie de remonter mon pull sur ma tête et de ma balancer tendance Down Syndrome (sans jeu de mot, je suis lasse vous dis-je !). Je ne vois pas d'issue, je me sens condamnée au pire, j'ai la fesse molle et il y a un trou dans la couche d'ozone. Aucun facteur déclenchant, cette fois. Peut-être juste vulgaire variation hormonale. Même plus courage faire phrases construites. Fin batterie. Psccchhhhhhhhhhhhiiiiiiiuttt. Des bises, mais 'faudra vous baisser.... [Lire la suite]
Posté par mapril à 17:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 mars 2005

P.S.

Sur la bannière, confectionnée par ma belette, c'est ma Madeleine qui me mange la joue.
Posté par mapril à 11:10 - Commentaires [5] - Permalien [#]