13 août 2005

De l'inexorable influence de la testostérone

A une époque pas si lointaine, je me posait ici des questions sur l'orientation hormonale du fils de moi. Le caprice mémorable, au milieu d'un rayon d'Auch(i)an(t), pour qu'on lui achète les chaussons Barbie ; son goût douteux pour les princesse Disney ; sa façon de courir plus proche de celle de Baryshnikov que de Maurice Greene ; sa passion pour le maquillage... autant de petits détails qui me faisaient craindre que j'avais imprégné le pauvre enfant de trop de poudre de gonzesse.
Ce matin, le Nathasamère vient de faire sa grande entrée dans le royaume du vrai, du poilu, du gros malotru : à mon passage, il me claque les fesses et scande : "c'est à nous tout ça ?"
Depuis ce matin, mon fils est un mec...

Des bises

Marie

Posté par mapril à 22:39 - - Commentaires [19] - Permalien [#]


Commentaires sur De l'inexorable influence de la testostérone

  • T'as pas fini d'en baver! ;^)

    Posté par Tippie, 13 août 2005 à 23:45 | | Répondre
  • De mémoire, il me semble que c'est une réplique de Blanche-Neige à Timide.
    Mais là, je ne saurais dire, je suis à jeun.

    Posté par Ataraxie, 14 août 2005 à 08:41 | | Répondre
  • Deux hypothèses :
    1) Soit ton cul déborde réellement, et il n'a rien trouvé de plus élégant pour te le faire discrètement savoir (et cet essai aproximatif confirme la piste testostérone)
    2) Soit il mérite une claque dans sa gueule pour lui apprendre le respect, une fois qu'il est sorti de chez son connard de géniteur.

    Quant à Blanche Neige, sa réplique à Timide est "Arrête de te ronger les ongles, viens plutôt me..." euh, pardon, je m'égare.

    Posté par Ian, 14 août 2005 à 16:17 | | Répondre
  • Non, ça c'était dans "Blanche fesse et les sept mains", Ian. Faut pas confondre.

    Posté par Albert Qu'a bu, 15 août 2005 à 00:05 | | Répondre
  • Au temps pour moi !
    (mais je suis excusable, n'était-il pas question des (présumées) blanches fesses de Marie au début de cette discussion ?)

    Posté par Ian, 15 août 2005 à 09:35 | | Répondre
  • Non, il entre de plein pied dans son complexe d'Oedipe. Ou dans une crise de possessivité précoce à l'issue de laquelle sa mère, la sainte femme, n'aura plus le droit de procréer avec aucun homme. Situations intéressantes en perspectives. Bienvenue dans la grande famille des familles de parents divorcés à enfants troublés. Prochaine pause parentale : à 25 ans environ. Vous pouvez garder votre cigarette, vous en aurez probablement besoin ^_^!

    Posté par zeugme, 15 août 2005 à 15:01 | | Répondre
  • Tippie : merci de tes encouragements
    Ataraxie : à jeun ? tsss, tu files un mauvais coton...
    Ian : *soupir* il faut vraiment que tu te mettes au Seropram, mon coeur...
    Albert : il faut vraiment que tu te mettes au bromure, toi...
    Ian :Blanche ? merde, j'avais jamais remarqué !
    Zeugme : Et y'a un traitement de fond, pour éviter qu'il ne massacre un potentiel amant ?

    Posté par Marie, 15 août 2005 à 15:07 | | Répondre
  • Une ferme gestion de la différence enfant/parent. Et beaucoup d'aspirine.

    Posté par zeugme, 15 août 2005 à 15:14 | | Répondre
  • J'ai bien dit "présumées blanches". Vu certaine hypersensibilité "de blonde" aux UV (c'est un constat dermatologique, pas un a-priori), j'ose espérer que tu n'abuses pas du bronzage intégral...
    Sinon, pour le Séropram, c'est celle qui dit qui est !

    Posté par Ian, 15 août 2005 à 17:00 | | Répondre
  • RIEN A VOIR AVEC TON POST

    mais je te souhaite une bonne fête.
    Bises,
    Philippe

    Posté par philippe, 15 août 2005 à 19:10 | | Répondre
  • C'est un bon début.
    Prochaine étape : Tater les fesses de la princesse Disney.

    Posté par C4l1m3r0, 16 août 2005 à 09:40 | | Répondre
  • Y'a des calottes qui se perdent...

    Posté par betelgeuse, 16 août 2005 à 13:32 | | Répondre
  • Oula, une progéniture en proie aux changements imprévisibles : Normalement, c'est.. une fille.. ( Vérifie quand même.. ).

    Posté par Thierry, 16 août 2005 à 17:18 | | Répondre
  • C'est assez encourageant de voir que certaines valeurs ne seront pas perdues par les nouvelles générations dans la platitude de ce siècle morne et plat.

    Posté par FoM, 16 août 2005 à 18:53 | | Répondre
  • salut Marie, j'suis rentrée du fin fond de mon Berry où je faisais du bénévolat pour les personnes âgées, et je dois dire que ça fait du bien de rentrer et de retrouver tes écrits et on humour !
    et je vois que le Nathasamère prend aussi le bon chemin pour pas s'en laisser compter dans la vie )))

    des bises

    l_isa

    Posté par L_isa, 20 août 2005 à 14:28 | | Répondre
  • salut Marie, j'suis rentrée du fin fond de mon Berry où je faisais du bénévolat pour les personnes âgées, et je dois dire que ça fait du bien de rentrer et de retrouver tes écrits et ton humour !
    et je vois que le Nathasamère prend aussi le bon chemin pour pas s'en laisser compter dans la vie )))

    des bises

    l_isa

    Posté par L_isa, 20 août 2005 à 14:28 | | Répondre
  • salut Marie, j'suis rentrée du fin fond de mon Berry où je faisais du bénévolat pour les personnes âgées, et je dois dire que ça fait du bien de rentrer et de retrouver tes écrits et ton humour !
    et je vois que le Nathasamère prend aussi le bon chemin pour pas s'en laisser compter dans la vie )))

    des bises

    l_isa

    Posté par L_isa, 20 août 2005 à 14:28 | | Répondre
  • oups et de deux !
    bah faut dire que vivre 15 jours dans une abbaye du berry avec ni ordi, ni portable , ni télé , ni radio .....ça finit par faire un bien fou ! si ! si ! promis et le retour aux technologies de pointes est un peu difficile encore

    Posté par L_isa, 20 août 2005 à 14:29 | | Répondre
  • mouhahahaha !

    Posté par Ian, 21 août 2005 à 13:05 | | Répondre
Nouveau commentaire