12 septembre 2005

Le thé rue Georges Mandel ou y'a pas de mal à se faire du bien

Elle saisit l'anse d'une tasse Wedgewood fine comme du papier cigarette entre le pouce et l'index. Son autre main repose bien à plat sur sa cuisse - une main splendide, cinq ongles rouge sang de forme parfaite, de la caillasse de prix jusqu'à la première phalange de l'annulaire. Du coup, je fourre mes moignons rongés jusqu'au sang sous mes genoux, de peur qu'elle en vomisse ses scones.Tout en elle est élégant. Pas un pli sur son corsage, pas un cheveu sortant de son chignon. Sa voix est posée, ses gestes gracieux, ses yeux... [Lire la suite]
Posté par mapril à 01:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

21 juillet 2005

Uncle Robert et Auntie Judith

Ça y est ; comme tous les ans à la même époque, il débarquent de Toronto et, comme tous les ans à la même époque, c'est moi qui m'y colle pour aller les chercher à Roissy et les déposer à leur hôtel. Ils descendent toujours au Royal Saint-Honoré, à quelques pas du Louvre où Tante Judith passe le plus clair de ses journées d'été.Bien sur, leur avion a été retardé de plus de 3 heures. C'est rituel : j'arrive avec une demi-heure d'avance pour être sure qu'ils ne poireauteront pas (ils détestent poireauter) et leur avion est... [Lire la suite]
Posté par mapril à 12:30 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
09 juillet 2005

Changement de point de vue

Début juillet, ils se donnaient rendez-vous à mi-chemin, sur le parking d'un restaurant, pour l'échange annuel des enfants.Pendant des années, j'ai vu le sourire tremblant de ma mère, bras ballants, s'éloigner par la lunette arrière de la voiture. Premier jour des vacances, la peur panique de ma soeur à mes côtés, lutter contre mes larmes et imaginer celles de maman, le front appuyé sur son volant.Pendant des années, j'ai attendu que ce temps passe, où je ne dépendrais plus d'un calendrier fixé en audience. 31 jours de juillet à... [Lire la suite]
Posté par mapril à 21:56 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
04 juillet 2005

Les juillettistes

Bon, voilà, c'est parti pour une autre saloperie de mois de juillet.L'année dernière, pour m'éviter de devenir coconut, Marion et moi avons joué à tout un tas de petits jeux abrutis, concoctés par nos esprits malades.Par exemple, pendant la pause déjeuner, on allait se garer sur le bord de la nationale, lunettes de soleil sur le nez et on visait les voitures qui passaient avec un sèche-cheveux. Juste voir la tête incrédule des conducteurs nous faisait littéralement pisser de rire.On a aussi harcelé le chef de l'Audit Interne en... [Lire la suite]
Posté par mapril à 23:12 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
17 juin 2005

Il est mort le sommeil, il est mort...

Je suis née avec mouche tsé-tsé integrée. Enfant, j'étais capable d'enquiller des nuits de 18 heures, si personne ne venait me tirer de ma couette. Une vraie bûche. Mes parents m'ont fait passer tous les tests imaginables, histoire de s'assurer que je n'étais pas atteinte d'une tare incurable. Mais non, je suis juste estampillée gros loir. Un jour, je me suis endormie sur un banc dans la cour, à la récréation de 10 heures et comme personne ne s'est aperçu de ma disparition avant, j'ai pioncé là jusqu'à la sortie, vers 16h30. Un vrai... [Lire la suite]
Posté par mapril à 13:02 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
14 juin 2005

L'envie

Au bac à sable, déjà, le petit d'homme se montre très peu enclin à se contenter de ce qu'il possède. Il est là, il tapote gentiment le fond de son seau avec sa pelle ; sa maman le couve du regard, prête à dégainer le kleenex (la morve au sable, elle n'aime pas maman...) ; le monde tourne au rythme de ses tremblements de lèvre inférieure. Il sait qu'il sera nourri avant la faim, que la triple épaisseur de coton imbibé de pisse et les élastiques "là" le garantissent de toute intrusion silicée (malheureusement pas des oxyures,... [Lire la suite]
Posté par mapril à 13:03 - - Commentaires [30] - Permalien [#]

02 juin 2005

Y'a des Martins comme ça...

Martin fait comme qui dirait partie de la famille. A 18 ans, la Milousette a fréquenté assidûment ses cours d'éducation sexuelle pendant 6 mois et a fini par le recycler en meilleur pote. Depuis, Martin est de toutes les communions, les baptêmes et les mariages. Il coupe la dinde àThanksgiving, offre des fleurs àTamère pour son anniversaire et s'entend avec mamie comme larrons en foire.Quand j'ai le moral en berne, j'appelle Martin et il me fait rire aux larmes. Quand ma voiture est en panne, Martin fait le taxi, sans les propos... [Lire la suite]
Posté par mapril à 23:54 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
30 mai 2005

Bad Karma

Pondérée, calme, concentrée, gracieuse, raisonnable, mesurée, polie, serviable, équilibrée, soigneuse, posée, attentive, silencieuse, intuitive, ascétique, discrète, délicate, méthodique, sobre, régulière, douce, sérieuse, distinguée, courageuse, refléchie, charitable, souriante, obéissante, logique, patiente, précise, rassurante... voilà ce que je n'ai aucune chance de devenir dans une autre vie, puisque, je suis tout le contraire dans celle-ci.Bah, je ferai avec, hein ! Des bises Marie PS : en revanche, je vous serais... [Lire la suite]
Posté par mapril à 22:56 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
27 mai 2005

La place que prend l'absent

Il n'appelle pas. Il n'écrit pas. Il pourrait ne pas exister si je ne pensais pas à lui jour et nuit.Et je prends toute la mesure de l'oxymore. Le silence est assourdissant, son absence envahissante.OK, ta gueule Louise Labé, ravale ton sonnet et remets-toi au boulot. Des bises Marie
Posté par mapril à 15:58 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
26 mai 2005

Gollum a rôti

Aux premiers rayons du soleil, c'est traditionnel, les petits mickeys se ruent sur la terrasse de la cantine. Et comme il n'y a pas assez de tables (bancales et crasseuses) pour tout le monde, il y en a qui seraient prêts à se battre à grands coups de plateau pour un déjeuner en plein cagnard.Chez moi, la perspective de devoir poser mes cuisses délicates sur une chaise (crasseuse et bancale) métallique qui a chauffé à blanc toute la matinée et d'exposer ma carnation de lapin albinos au grand Râ, ne provoque pas d'enthousiasme... [Lire la suite]
Posté par mapril à 13:51 - - Commentaires [16] - Permalien [#]