01 août 2005

Pierre

Son père avait été le best man du mien et vice versa. Sa mère et la mienne passaient leur temps et leur argent en conversations téléphoniques transatlantiques, à piapiater sur tout et sur rien. Ils s'entendaient tous comme larrons en foire. Il débarquait tous les étés avec ses 3 frères et soeurs, ses parents et leur chien, dans notre maison de campagne, transformée pour deux mois en gigantesque camp de vacances joyeusement bordéliques.Il était de 6 ans mon aîné et nos parents racontaient, goguenards, qu'il était fou de moi... [Lire la suite]
Posté par mapril à 17:07 - - Commentaires [16] - Permalien [#]