10 mars 2005

La petite fille aux allumettes

Marie : "....Et l'enfant alluma une nouvelle allumette, et puis une autre, et enfin tout le paquet, pour voir la bonne grand-mère le plus longtemps possible. La grand-mère prit la petite dans ses bras et elle la porta bien haut, en un lieu où il n'y avait plus ni de froid, ni de faim, ni de chagrin.
Le lendemain matin, les passants trouvèrent la petite dans l'encoignure de la porte cochère ; ses joues étaient rouges, elle semblait sourire ; elle tenait dans sa petite main, les restes brûlés d'un paquet d'allumettes."

Nathasamère : "Oui, ben en gros, elle est morte, quoi !"

Marie : "....Heu.... qu'est-ce-qui te fait dire ça ?"

Nathasamère : "Tu me prends vraiment pour un jambon, toi."

Des bises un peu dépassées par les évènements.

Marie

Posté par mapril à 17:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur La petite fille aux allumettes

  • .

    Il n'y a plus de jeunesse....

    Posté par ZEr0rama, 10 mars 2005 à 18:37 | | Répondre
  • Retour

    Pas de doute. C'est bien le fils de sa mère.

    PS : J'ai particulièrement apprécié les chapitre des bons conseils de gens avisés.

    Posté par C4l1m3r0, 11 mars 2005 à 10:37 | | Répondre
  • Tradition

    Y a des jambons qu'on bayonne. Non ?
    des bises solidaires.

    Posté par L'Amèredefamille, 12 mars 2005 à 12:39 | | Répondre
Nouveau commentaire