08 mars 2005

Commentaire composé

L'institutrice Mireille a commenté son livret d'évaluation (si, si !) comme suit : un langage très élaboré, un grande vivacité d'esprit et des facilités indiscutables pour les relations sociales, mais de nombreuses lacunes de motricité fine et un graphisme très primaire. Nathanaël doit continuer à s'entraîner pour progresser. Dont acte.

Mon fils est attablé au salon, tous ses feutres répandus devant la feuille blanche. Visiblement, l'entraînement, ça le gonfle, mais Mireille a dit, alors...

- Qu'est-ce-que tu veux que je dessine ?

- C'est toi qui vois, mon fils. Qu'est-ce-que tu as envie de dessiner ?

- Ben, si c'est moi qui choisis, je préfererais autant allumer la télé, hein !?

- ... *sourcil auto-érectile*

- ... une maison, ça te va ? Je commence par faire un bon gros carré. *il joint l'acte à la parole*. La porte, tu la veux large ?

- Pourquoi est-ce-que je voudrais une porte large ?

-... ben... à cause des gros sacs de courses, pour pas que tu ne te cognes les coudes et que tu dises tout un tas de choses mal-élevées... Et puis aussi pour si tu deviens obise

- On dit "obèse" et je te remercie de ta sollicitude !! Tu fais des fenêtres ?

- Oui, c'est plus pratique pour aérer quand ça sent le prout. Bon, allez, on abrège : un toit, une poignée pour la porte et zou. Je vais nous dessiner.

- Toi et moi ?

- Non, le pape.

- A 4 ans et demi, tu n'es pas supposé avoir integré le sarcasme, mon pote ! Go on !

Il torche vite fait ma tête et son contenu et commence à me faire des bras immenses.

- Tu n'aura plus de place pour toi si tu me fais des bras gigantesques comme ça...

- Pour faire la championne du monde de calins-calinous, il faut des grands bras. Et puis je me dessinerai dans les tiens. *ce qu'il fait*

Au moment de remplir mes yeux, il choisit un feutre bleu fluorescent. Il colorie avec une telle vigueur, que je me retrouve avec du bleu plein les joues.

- Eh, tu débordes ! J'ai pas les yeux au milieu de la figure !

- Je fais des économies, je fais les larmes en même temps.

-...

Mireille, la prochaine fois, c'est toi qui prend l'entraînement en charge.

Des bises

Marie

Posté par mapril à 12:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Commentaire composé

  • C'est charmant :B

    Posté par zeugme, 08 mars 2005 à 14:14 | | Répondre
  • Sales mômes !

    Mais qu'ont-ils donc avec leur empathie qui leur fait tout (ou presque) percevoir quand ce n'est comprendre lorsqu'on les voudrait tranquillement à l'abri dans leur bulle ?

    Posté par Ian, 09 mars 2005 à 08:04 | | Répondre
  • Faut il en rire ou en pleurer ?

    Mais en attendant de trouver la réponse à ce titre de commentaire qu'il déchire tout, ... je pense qu'une rencontre entre le nathasamère et la titfemmasamère s'impose moi... (eh, psst, pendant ce temps là, on dirait que nous les mamans, qu'on ferait plein de trucs illégALS, genre qu'on boivrait et tout ça, oui ?)

    Posté par L'Amèredefamille, 09 mars 2005 à 18:06 | | Répondre
  • J'ACHETE !!!!

    Et je fournis gîte et boutanches !!!

    Posté par Marie, 09 mars 2005 à 18:13 | | Répondre
Nouveau commentaire